18-24 avril 2016 - EarthWeek : DB Schenker s'engage

Environnement
Publié le 22 mars 2016
Le EarthDay aura lieu le 22 avril prochain. DB Schenker s'engage contre le réchauffement climatique durant une semaine complète en invitant ses collaborateurs et ses clients à adopter des écogestes simples. Découvrez 12 gestes du quotidien que vous pouvez mettre en pratique dès aujourd'hui.

Je baisse la température de chauffage de 1 degré Celsius.

Au-delà de 20°C, chaque degré de plus représente en moyenne 7% de la facture de chauffage. 19°C est la température idéale dans les pièces à vivre.

J’utilise uniquement des ampoules basse consommation dans toutes les pièces de vie et j’évite l’utilisation d’halogènes.

Pour une même qualité d’éclairage, les ampoules basse consommation consomment 5 fois moins d’énergie  et durent 8 fois plus longtemps qu’une lampe à incandescence. Une lampe halogène (300/500 W) consomme autant d'électricité que 20 lampes basse consommation de 15 W réunies.

Lorsque je quitte une pièce, j’éteins la lumière.

En journée, je profite de la lumière naturelle.3 pièces éclairées inutilement chaque soir consomment autant d'électricité qu'un réfrigérateur ou qu’une lessive à 60°C.

Je réduis ma consommation de viande : par exemple un jour dans la semaine je ne mange pas viande.

Il faut environ : 15.000 litres d'eau et 300m2 de surface  pour 1 kg de viande de bœuf, 4000 litres d’eau et 50 m2 de surface  pour 1 Kg de poulet, 900 litres d'eau et 6 m2  pour 1 kg de pommes de terre. effet-de-serre-fonction-alimentation-480x360 eau-fonction-aliments-480x360

Je dégivre le congélateur et  le réfrigérateur tous les 6 mois ou dès qu’il y a 5 mm de givre.

Une couche de 5 mm de givre augmente la consommation d'électricité d’au moins 30 %. Avec 3 cm, elle est multipliée par 2 !

J’équipe mes robinets d’éco-mousseurs s’il n’en sont pas équipés.

En moyenne, ils permettent d’économiser jusqu’à 5 litres d’eau par minute par rapport à des robinets classiques.  Cela représente de 25 à 50% de consommation en moins et les économies peuvent ainsi aller de 70 à 150 € par an. (Prix d’un mousseur : Environ 1 euro 50). Pour un robinet ouvert seulement 5 minutes par jour, la pose de robinets éco-mousseurs peut vous faire économiser jusqu’à 14 m3 d’eau par an.

J’équipe ma douche d’une douchette économique.

Ce dispositif (disponible à partir de 20 euros) permet de réduire le débit de l’eau pour un même confort en fractionnant les gouttes d’eau. La plupart des modèles existants permettent ainsi d’économiser jusqu’à 50 % de votre consommation d’eau pour la douche : 5 à 10 l/min contre 18 à 25 litres pour un pommeau ordinaire.

Je privilégie les escaliers à l’ascenseur.

Au démarrage, un ascenseur a une intensité équivalente à 800 ampoules de 100 watts (soit 400 ampères).

J’adopte une conduite souple et j’entretiens ma voiture régulièrement.

Une voiture mal entretenue peut consommer jusqu’à 25 % de plus, accroit le risque de pannes et augmente les émissions de polluants et de CO2. Un pneu sous-gonflé de 0.5 bar seulement,  représente environ 2,4 % de consommation supplémentaire, soit en moyenne 33 € et 58 kg de CO2 par an. Conduire en souplesse et pas trop vite permet ainsi de consommer jusqu’à 40 % de carburant en moins.

Dès que possible, en ville je choisis les transports en communs et j’opte pour le covoiturage plutôt que la voiture.

A Paris par exemple, la vitesse moyenne du métro est de 27 km/h et celle d'une voiture 18 km/h. Une voiture pollue 10 à 20 fois plus qu'un bus par personne transportée. Le taux d'occupation moyen par véhicule est de seulement 1,2 personnes.

Je donne une deuxième vie à mes objets en les réparant, les rénovant, les vendant ou encore les donnant.

J’achète/je donne  à une ressourcerie. Une ressourcerie est un lieu où sont collectés tous les objets et matériaux dont leurs propriétaires n’ont plus besoin. Elle gère, sur un territoire donné, un centre de récupération, de valorisation, de revente et d’éducation à l’environnement. Son activité est inscrite dans le schéma de gestion des déchets du territoire.

J’évite de laisser dans le coffre de ma voiture des objets lourds inutilement. Je ne laisse pas de remorque, coffre-de toit, galerie ou porte-vélo à vide.

En moyenne 100kg de charge augmentent la consommation de 0,5L/100km sur route, 0,7L/100km en ville. Selon la vitesse à laquelle vous roulez, une galerie sur le toit  augmente la résistance à l'air et donc, la consommation de carburant jusqu'à 20 %. sources  : www.consoglobe.com ; www.linternaute.com ; www.quelleenergie.fr ; www.tesaucourant.com ; www.univ-paris1.fr ; www.laressourceriedeperpignan.com ; www.ecomobiliste.ch